Biographie (Fr)

La violoniste Annabelle Berthomé-Reynolds est un phénomène hautement versatile, surfant avec une facilité déconcertante entre récitals touchants, masterclasses internationales et des séminaires uniques sur les stratégies cérébrales, toujours à guichets fermés.
Formée à la fois à la prestigieuse Royal Academy of Music de Londres et à l’Université de Cambridge, elle vient de signer avec MUSO pour sortir en exclusivité le premier enregistrement intégral des sonates de Bacewicz, en collaboration avec le Centre Européen de Musique et le pianiste Ivan Donchev (2019).

‘Le violon incandescant

Après des études en Angleterre – à la Royal Academy of Music de Londres pour l’interprétation puis à l’Université de Cambridge pour la pédagogie -, la violoniste Annabelle Berthomé-Reynolds a participé à de nombreux festivals, tant en France qu’à l’étranger: Folle Journée, Nuit de Seneffe, St John’s Smith Square… Son jeu se caractérise par une émotion à fleur de peau qui n’est pas sans rappeler celui de Lydia Mordkovitch son premier mentor, et une solide technique, sans doute l’un des plus beaux legs de son professeur Hu Kun, élève de Yehudi Menuhin.

Depuis ses débuts, Annabelle Berthomé-Reynolds a été amenée à travailler auprès des meilleurs musiciens, notamment Sir Colin Davis, Yan-Pascal Tortelier, Louis Langrée, Ami Flammer, George Pehlivanian, Philippe Herreweghe, Jaap van Zweden, Thomas Brandis, Régis Pasquier, Charles Frey, Trevor Pinnock, Josep Pons ou encore Günter Pichler.

Annabelle Berthomé-Reynolds aime faire venir à la lumière les oeuvres oubliées, entre autres celles de femmes exceptionnelles comme Ethel Barns, Grazyna Bacewicz et Mary Howe, pour lesquelles elle fait ré-imprimer des pièces. Férue de musique de chambre, on peut l’entendre notamment dans un répertoire contemporain au sein du Longbow Ensemble emmené par Peter Sheppard-Skaerved sous les labels Naxos, Toccata Classics ou encore Metier Records.

En parallèle de ses concerts, Annabelle Berthomé-Reynolds est aussi une figure montante de la pédagogie instrumentale (Licence d’Enseignement de la Royal Academy of Music, Lauréate du Concours National de Professeur Artistique, 2013). Elle est consultante pédagogique pour le Conseil de l’Enseignement belge (CECP) et donne régulièrement des formations pour les professeurs et directeurs de musique à travers toute la Belgique. Spécialiste de l’apprentissage auto-régulé, elle est aussi praticienne d’un test de profil d’apprentissage pour tous publics qu’elle a mis au point à la suite de sa thèse en neuropédagogie à l’Université de Cambridge, et analyse la neuro-dominance cognitive – l’utilisation et le comportement des hémisphères cérébraux. En 2016, elle est nommée Professeur de Violon (CA) et de Musique de Chambre au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Roubaix.

En 2016, elle a sorti son premier album personnel, Con Slugarocko, dans lequel elle revisite les 4magnifiques Sonates pour Violon et Piano de Charles Ives (label White, Dirk Herten, piano).

Saluée par la critique de part le monde, Boston, Montréal, Sydney, Luxembourg…, la musique est aussi programmée à la radio en France, Pays-Bas, USA ou encore au Brésil.

Les moments forts d’Annabelle Berthomé-Reynolds pour 2019 incluent la sortie de l’intégrale des Sonates pour Violon & Piano et les Sonates pour Violon seul de Grazyna Bacewicz avec Ivan Donchev pour Muso. La saison prochaine, elle projette de graver notamment le 2ème Concerto pour violon de Philip Glass. Ses collaborations avec des compositeurs contemporains sont considérables : Nicolas Bacri, David Chaillou, Nimrod Borenstein, Karl Fiorini, John Hopkins… Nombreux sont ceux qui écrivent pour Annabelle Berthomé-Reynolds tant sa capacité à s’immerger dans l’univers musical de chacun fascine et inspire (solos, sonates, concertos…). 

Annabelle Berthomé-Reynolds vit actuellement à Bruxelles où elle apprécie une riche vie culturelle, la course à pied, la danse des 5 rythmes et sa jeune famille.

www.annabelle-berthome-reynolds.com

Musique disponible sur iTunes, Amazon, Spotify, Deezer et Fnac (Belgique et Pays-Bas).